Un chat peut-il transmettre des maladies aux bébés ?

Dans le jargon, les maladies transmises par les animaux chez l’homme sont appelées les zoonoses. Chez le chat, ces pathologies sont assez nombreuses. Les enfants sont des sujets particulièrement sensibles à ces maladies, d’où l’importance d’être très vigilant sur l’apparition d’éventuels symptômes.

Un chat peut-il transmettre des maladies aux bébés ?

Les maladies transmissibles par les griffes

Les zoonoses sont transmissibles de différentes manières, la première étant les griffes. Dans ce cadre, la bartonellose est l’une des plus connues. Appelée aussi maladie des griffes du chat, elle est transmise chez l’animal par les puces. Lorsque le félin fait sa toilette, il se fait contaminer par les déjections des puces qui sont porteuses des bactéries. Chez l’homme, la maladie se manifeste sous forme d’une papule apparaissant après une griffade. Les enfants sont généralement affectés par la maladie en raison de leur promiscuité avec leur compagnon à quatre pattes.

La pasteurellose constitue une autre maladie transmise par les griffes du chat. Elle touche fréquemment les nourrissons et entraîne une douleur au niveau de la plaie griffée. Parfois, un œdème ou de la fièvre apparaît. Un traitement antibiotique est ici indispensable.

Les maladies apparaissant suite à un contact avec les excréments

Les excréments de chats véhiculent de nombreuses bactéries qui provoquent des maladies, d’où l’importance de toujours porter des gants au moment de nettoyer les litières. Au rang des zoonoses les plus redoutées figure la toxoplasmose. Cette pathologie est généralement bénigne sauf chez les individus immunodéprimés ainsi que chez les femmes enceintes.

Elle représente un grand danger dans le développement du fœtus et provoque des atteintes de la rétine ou de l’encéphale chez le nourrisson ou même un avortement. L’autre maladie à redouter est l’échinococcose. Cette affection parasitaire est responsable de troubles pulmonaires et hépatiques chez l’homme et peut même être mortelle. Pour l’éviter, le chat doit toujours être vermifugé. Une action qui ne coûte pas forcément cher, mais qui est indispensable, tout comme les vaccins. Il est d’ailleurs intéressant de faire assurer son chat pour couvrir ces soins.

Les contacts cutanés dangereux

Même un simple contact cutané peut entraîner des zoonoses. La teigne en fait partie. Il s’agit d’une mycose se manifestant par des lésions. Une simple manipulation du félin occasionne une transmission chez l’homme. Il faut faire attention surtout chez les enfants qui sont très câlins envers leur chat. Normalement, un traitement local antiseptique suffit à guérir les lésions cutanées.

Ces dernières disparaissent au bout d’un mois à peu près. Comme autre maladie transmissible par contact cutané figure la variole de la vache. Cette maladie est transmisse au chat par les rongeurs. Après un contact cutané, l’homme peut aussi être infecté. Il est impératif de se rendre au plus vite chez le médecin dès que des lésions cutanées localisées apparaissent.

Attention aux morsures

Il faut faire très attention aux morsures, du chat, mais aussi des autres animaux, notamment à cause de la rage. N’oublions pas que ce virus peut causer la mort autant chez l’animal que chez l’homme. C’est pourquoi il ne faut jamais sous-estimer l’importance d’un vaccin antirabique qui se fait dès le 3ème mois du chat. Même si en France, cette maladie a quasiment disparu, aucun risque n’est à écarter.

Écrit par Pauline le dans Les dossiers des petits pieds

Relayer un peut partout

Commenter ce billet

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : qbwa82k5i7